Creative Music System ou Game Blaster

Vers fin 1987 ou début 1988, Creative Labs Inc. commercialisa la carte son Creative Music System (CMS en abrégé). Le bundle était composé de la carte, nommée Creative Music Card ainsi qu’une floppée de logiciel pour composer de la musique avec cette dernière. Il est a noter que la majorité des musiques de démonstration ont été composées par W.H.Sim aka Sim Wong Hoo, le fondateur de Creative Labs.

Au début de la commercialisation, la carte ne supportait aucun jeu et ne donnait pas envie d’acheter. Pour pallier au problème, Creative Labs s’associa avec la chaîne Radio Shack pour sortir la même carte sous le nom de Game Blaster. Ce nouveau bundle incluera une version complète du jeu Silpheed (Sierra) ainsi que quelques drivers pour d’autres jeux Sierra. Les ventes sous l’appellation Game Blaster furent plus importantes mais ne parvenaient pas à détrôner l’AdLib qui dominait de plus en plus le marché des cartes sons.

Pourtant la Game Blaster avait un atout de taille que ne possédait pas l’Adlib: la stéréo. Malheureusement, le grand public considérait cette carte comme la stéréo du pauvre, sachant qu’il y avait le Roland MT-32 en face qui lui aussi était en stéréo.

Creative décida donc de passer à l’offensive et rassembla sur une même carte les fonctionnalités de la Game Blaster, de l’Adlib, une interface MIDI, un port joystick et l’enregistrement/lecture numérique. Cette carte aura comme nom de code la « Killer Card« . Elle sera commercialisée fin 1989 sous le nom de Sound Blaster (1.0).

Petit à petit, Creative se rendit compte que les fonctionnalités Game Blaster n’intéressaientt personne et commença à ne plus les intégrer sur les Sound Blaster 1.5 et 2.0 (CT-1320 et CT-1350). Dès la sortie de la Sound Blaster Pro (CT-1330) vers mi-1990, la compatibilité Game Blaster était supprimée.

Techniquement la Game Blaster était composée de 2 puces Philips SAA-1099, une pour le canal droit et une pour le canal gauche. Ces puces, marquées d’un sticker CMS-301 étaient couplées à une puce custom nommée CT-1302. Cette dernière servait à faciliter la détection des puces SAA-1099.

Chaque puce SAA-1099 pouvait générer 6 canaux de sons basés sur des formes d’ondes carrées (fréquence de 12bits et 4bits pour le contrôle de l’amplitude). 2 canaux sur six pouvaient être utilisés afin de générer du bruit blanc. La carte CMS possédait 2 sorties audio, une au format mini-jack 3,5″ et une paire de RCA.

Malheureusement, son manuel assez pauvre en description technique n’aidant pas, la carte était relativement sous-exploitée.

Sur les Sound Blaster 1.5 et 2.0, la puce CT-1302 est absente et cela joue par conséquent sur la compatibilité avec certains jeux. Pour faire simple, si le jeu ne détecte pas cette dernière, il refuse tout simplement de se lancer avec le son en mode CMS. C’est le cas de plusieurs jeux comme Prince Of Persia, Altered Destiny, Bubble Bobble, Rambo III, et d’autres. Une des solutions les plus courantes est de retirer physiquement la puce YM-3812 (ou FM1312).

Enfin, il est possible encore aujourd’hui d’acheter des kits CMS (ebay) afin de transformer une Sound Blaster 1.5 ou 2.0 en Game Blaster.

CT-1300A
CT-1300B
CT-1320C
CT-1320C avec puces CMS
CT-1350B rev4
CT-1350B rev3 avec puces CMS