Williams DCS

Quiconque ayant joué sur un flipper dans les années 90, se souviendra du logo DCS.
Dans ces années-là, les flippers commençaient à devenir aussi complexe qu’un ordinateur. Affichage LCD, sons digitalisés etc…

Afin de garantir un son parfait pour ses flippers, Williams Electronic Games Inc, designer et constructeur des flippers Williams et Bally ainsi que les bornes d’arcade Midway, développa un système sonore nommé DCS (acronyme de Digital Compression System).

Le système DCS permettait entre autre d’avoir au minimum 4 canaux sonores en 16bits.
Chacun de ces canaux étaient réglables indépendamment que ce soit au niveau du volume, bouclage et lectures des sons. Ils pouvaient lire dynamiquement n’importe quoi aussi bien une musique de fond ainsi que des voix digitalisées et bruitages.

La plupart des jeux utilisaient un canal pour la musique de fond et les 3 autres pour les bruitages.

Indiana Jones – The Pinball Adventure (1993) fut le premier flipper à bénéficier de cette technologie. Vint ensuite Judge Dredd et tant d’autres. Coté arcade, Mortal Kombat II fut le premier jeu vidéo à utiliser le système DCS.

Il existe différentes versions du DCS:

  • DCS Mono : La première version du DCS utilisait un DPS Analog Device ADSP2105 à 10Mhz et le son en sortie du DAC était en mono. Mémoire max de 8MB.
  • DCS-95 : Simple révision, toujours en mono, mais avec une mémoire max de 16MB.
  • DCS2-ROM Stereo : Evolution vers la stéréo et utilisation d’un DSP ADSP2104. Ce système est apparu avec la génération Pinball 2000 (qui n’a pas duré longtemps) ainsi qu’en arcade sur le système Zeus de Midway.
  • DCS2-RAM Stereo : Toujours en stéréo, le DSP est remplaçé par un ADSP2115. Utilisé par Midway sur les systèmes à base de 3DFX (NFL BLitz etc…) Sera repris par Atari suite au rachat de WMS Industries.
  • DCS2-RAM Multichannel : Utilisation d’un DSP ADSP2181et jusqu’à 6 DACs pour un son multi-canal.